Consommation Ethique : le grand défi

blog surf ethique ecologie consommation responsable*SPOILER ALERT : Pavé en vue, sortez les théières !*

Aujourd’hui je reviens pour aborder avec vous un aspect important de mon mode de vie, ou comment vivre et consommer de manière plus éthique. J’en ai brièvement parlé dans mon article présentant ma recherche et trouvaille de lunettes de vue. Je suis sans cesse à la recherche de plus d’éthique dans tout ce qui touche à mon quotidien, à ma manière de vivre.

Mais d’abord, c’est quoi l’Ethique ?

Pragmatisme toujours, j’ai fais le tour des Petits Robert, Larousse et autres Wikipedia, pour en ressortir quelque chose de concis et de correct dans la durée. L’éthique c’est tout d’abord ce qui se rapporte aux moeurs, au caractère. C’est une forme de jugement moral, de jugement de valeur du domaine auquel l’éthique se rapporte. Cela sous entend qu’il y un état des lieux une façon de faire, une façon de ne pas faire (la ligne rouge à ne pas dépasser), et des axes d’amélioration, avec une volonté de faire mieux. Cependant, je ne parlerais ici de l’éthique que du point de vue de la consommation. Comment est ce que moi consommatrice, je peux faire (un peu) mieux à mon petit niveau, pour participer à l’amélioration de mon économie locale, des conditions de production de mon bien et de l’économie locale du lieu de production, des conditions de vie du producteur, de la provenance et de la qualité des matières premières, de la condition animale… par exemple. C’est un tout, et le moindre effort sur un ou plusieurs de ses points par une marque, est déjà un pas de plus vers un cercle vertueux. Il ne faut jamais l’oublié c’est la demande qui conditionne l’offre, plus vous serez exigeant et attentif, plus les choses changeront en ce sens, sans vous les entreprises n’ont pas de raison d’être.

Comment je fais pour vivre/consommer plus éthique ?

C’est avant tout beaucoup de travail de recherche, savoir ce que l’on achète et le faire en conscience. On peut acheter un t-shirt Zara à 5euros ou encore des baskets éthiques à 100euros, peu importe mais avant en tant que consommateur, il faut être averti, avoir conscience de ce que l’on achète. Après à chacun de voir ce qu’il préfère ou ce qu’il veut pour lui mais le faire en connaissance de cause.

Mes conseils

  • Surtout ne pas céder à la tentation de tout jeter et tout racheter, sous peine de voir son banquier rôder autour de chez soi la nuit dans le brouillard *ahem… je plaisante*. Plus sérieusement c’est certes un peu frustrant, mais en ayant la volonté de bien faire, c’est finalement aller à contre courant du principe de base d’une consommation éthique et responsable. Le but étant de garder ce qui peut encore l’être, en faire une utilisation normale et si le besoin de remplacer se fait sentir, changer pour une alternative équivalente avec en prime le bonus écolo/éthique/responsable/raisonné.
  • Etre progressif, il faut vraiment avoir à l’idée quelque chose comme une échelle, l’on grimpe les échelons un à un, parfois l’on redescend un ou deux échelons, ce n’est que reculer pour mieux sauter. Parfois même on peut décidé de privilégier différents critères, plutôt végan, plutôt bio, ou plutôt sociaux. A chacun de voir, il faut être en accord avec soi même.
  • Etre bienveillant, on ne le redira jamais assez « nul n’est parfait ». Je fais encore des choix moins éthique ou plus de compromis certains jours. J’essaye de ne pas culpabiliser et de penser positivement, sur le chemin parcouru et tous les bons choix que je ferais a l’avenir.
  • S’informer, s’informer, s’informer… Encore et toujours, les choses bougent, une marque cruelty free peut soudain ne plus l’être et vice versa. Il faut être particulièrement vigilant face aux discours et campagnes qui flirtent avec le green-washing.

 

Et vous quelles sont vos astuces pour mieux consommer ?

 

Publicités

Des lunettes comme on en rêve.

gickr-com_c6d28a50-bead-6b34-15f5-56dae7b1d8c3

La jolie acquisition et découverte du jour a été le fruit de beaucoup de recherche de ma part et c’est finalement mon opticien qui m’a trouvée la perle rare : les lunettes BOIS2 (prononcer bois carré)

img_2351

Des lunettes qui entrent parfaitement dans les critères d’achat les plus fous que je m’étais fixés, à savoir : un faible impact environnemental, à partir de matières naturelles, et le tout made in France. Défi relevé haut la main par ces lunettes produites à partir de sciure de bois récupérée, d’acétate de cellulose biosourcée le tout fabriqué dans le Jura.

La marque a donc développé un procédé innovant qui nous permet d’obtenir des lunettes recyclables, issues elles mêmes de matières recyclées.

Au delà des critères environnementaux et éthiques, je dois avouer que je suis ravie de leur design qui est exactement ce que je recherchais. Autre avantage du procédé de fabrication, chaque paire est unique, car si l’on choisi un modèle et une nuance de couleur à la commande, l’amalgame des matières premières n’offre jamais deux fois le même résultat. Un bel investissement donc, un objet unique et design tout en étant éco-responsable !

Lu Net – 14 rue Boileau, Nantes